Brevel développe des protéines de meilleure qualité

  Algues Europe Décembre 2022
Co-fondateurs de Brevel

Co-fondateurs de Brevel : (de gauche à droite) Ido Golan, CTO, Yonatan Golan, PDG, et Matan Golan, COO. La famille Golan bénéficie de plusieurs générations d'ingénieurs et d'entrepreneurs à succès. Le grand-père du Golan a fondé plusieurs entreprises manufacturières et a choisi le nom Brevel.

Notre planète compte trop de consommateurs affamés mais pas assez de protéines saines.

Brevel s'emploie à résoudre le défi nutritionnel numéro 1 de notre monde :
Produisez des protéines plus saines et abordables dans un processus propre et durable qui est neutre en termes de couleur et de saveur.

par Mark Edwards

La technologie de Brevel combine phototrophie et hétérotrophie

Brevel prévoit de rendre ses protéines végétales durables et saines disponibles à des niveaux de coût comparables aux principales sources de protéines végétales actuelles. La société basée en Israël utilise des algues naturelles non OGM, cultivées selon une technologie unique qui combine la photosynthèse avec l'hétérotrophie, ce qui se traduit par une meilleure qualité de protéines durables.

Moderne aliments à base de plantes portent des valeurs nutritionnelles pitoyablement faibles. De nombreuses grandes cultures fournissent moins de la moitié des éléments nutritifs qu'elles fournissaient il y a 40 ans en raison de la « faim cachée ». L'agriculture industrielle moderne a créé une chaîne d'erreurs en spirale descendante qui diminue continuellement la densité des nutriments grâce à de nouvelles semences OGM qui produisent de gros rendements avec moins de nutriments, une plantation plus serrée et des sols usés.

Plus de 60 % des calories consommées dans le monde proviennent de seulement trois aliments extrêmement pauvres en nutriments ; blé, riz et maïs (maïs). Le manque de densité nutritionnelle et de diversité dans les céréales alimentaires a conduit à des résultats de santé horribles. Les aliments modernes contiennent principalement des «calories vides», où les consommateurs reçoivent des nutriments négligeables par bouchée. Une faible densité nutritionnelle a entraîné de graves carences protéiques mondiales associées à des épidémies d'obésité et de diabète. Aujourd'hui, dans de nombreux pays, un nouveau-né sur deux développera le diabète, ce qui réduit souvent la qualité, le coût et la durée de la vie.

Les EAT Lancet Commission sur l'alimentation, la planète et la santé engagé plus de 30 scientifiques de classe mondiale pour évaluer le régime alimentaire occidental. Leur évaluation sévère de notre système alimentaire est époustouflante :

Les aliments riches en calories mais déficients en nutriments dans le régime alimentaire occidental ont catastrophiquement endommagé la santé humaine. Les régimes alimentaires malsains présentent désormais un plus grand risque de morbidité et de mortalité que les rapports sexuels non protégés, l'alcool, la drogue et la consommation de tabac combinés.

Depuis l'aube de la révolution verte, les aliments pauvres en nutriments ont créé une épidémie mondiale d'obésité où 2.5 milliards de personnes sont en surpoids avec une multiplication par dix des enfants obèses. Les taux d'obésité et de surpoids chez les adultes américains ont plus que doublé pour atteindre 75 %.

Brevel a été créé pour relever ces défis nutritionnels.

La signification du nom Brevel, en hébreu, représente l'innovation, l'indépendance, la détermination, le courage, la sincérité et l'activité.

Les trois frères Golan ont co-fondé Brevel en 2016 :

  • Matan, COO, est un médecin qui apporte la science de la santé et de la nutrition.
  • Ido, CTO, est un bioingénieur des algues qui a inventé de nouvelles méthodes de culture plus rapides, de qualité et évolutives.
  • Yonatan, PDG, est enthousiaste à l'idée de trouver des solutions pour créer une alimentation considérablement plus saine pour notre population croissante de manière durable et éthique.

Yonatan, Ido et Matan Golan ont reconnu que l'industrie alimentaire mondiale avait besoin d'une culture de protéines de meilleure qualité à une échelle beaucoup plus grande. Ils ont rejeté les plantes terrestres et se sont concentrés sur les microcultures, en particulier les algues en raison de leur promesse de vitesse de croissance et de nutrition supérieure.

L'équipe de Brevel a étudié l'industrie des algues et a découvert que la culture des algues manquait à la fois de qualité et d'échelle. Ils ont examiné tous les suspects habituels - les grandes canalisations et les photobioréacteurs intérieurs et extérieurs. Ils ont conclu que les algues photosynthétiques produites dans des étangs extérieurs ou intérieurs ou des bioréacteurs fermés nécessitaient trop de main-d'œuvre, souffraient de contamination et étaient produites à des rendements bien trop faibles et à des coûts trop élevés.

Ils ont envisagé une approche hétérotrophe pure, mais ont réalisé que la culture d'algues dans l'obscurité soustrait les éléments nutritionnels substantiels qui accompagnent la photosynthèse solaire. Ils n'ont pas trouvé de modèle de production d'algues existant avec une vitesse, une échelle et une qualité suffisantes pour satisfaire les besoins en nutriments des entreprises alimentaires multinationales avisées. Ainsi, Yonatan Golan et ses frères ont fondé Bevel avec un culture mixotrophe stratégie.

La culture des algues peut utiliser trois sources nutritionnelles

Autotrophe
• Utilise la lumière du soleil, le CO₂ et le H₂O
• Construit des glucides
Hétérotrophe
• Utilise de minuscules molécules organiques
• Construit des lipides, des protéines et des graisses
Mixotrophe
• Utilise du CO₂ et du carbone organique
• Construit des glucides, des protéines, des lipides et des graisses

 

Ales algues utotrophes dépendent de la lumière pour alimenter la photosynthèse pour leur énergie de croissance. La culture hétérotrophe se fait dans l'obscurité à l'aide de cuves de fermentation. L'hétérotrophe utilise des molécules organiques comme les sucres pour l'énergie. Solazyme, acheté par Corbion, a été le pionnier de l'industrie de la production d'algues hétérotrophes avec une suite de procédés de fermentation (droit).

Les scientifiques et les entreprises utilisent la culture mixotrophique depuis des décennies, mais la plupart n'ont pas réussi à franchir la barrière du tartre. Les méthodes mixotrophes ont été utilisées avec succès dans le traitement de l'eau. Des stratégies mixotrophes ont également été appliquées à assainissement des eaux usées réduire les émissions de GES et récupérer les nutriments à moindre coût et avec une empreinte carbone réduite.

La culture mixotrophe fait pousser des algues avec à la fois de la lumière et des matières organiques comme sources d'énergie et utilise à la fois du CO₂ et du carbone organique comme sources de carbone. Certaines espèces d'algues peuvent effectuer la photosynthèse et également acquérir des nutriments organiques exogènes. L'avantage de la mixotrophie permet aux cellules de prospérer sans photosynthèse, par exemple dans l'obscurité.

L'approche mixotrophe de Brevel bénéficie des meilleurs attributs des deux stratégies de croissance : la charge élevée en nutriments de l'autotrophe et la croissance rapide et l'efficacité de la fermentation. La stratégie de combinaison permet également une fiabilité et une qualité nutritionnelle élevées.

Partie 2 Suite

Tous les droits sont réservés. Autorisation requise pour réimprimer les articles dans leur intégralité. Doit inclure une déclaration de copyright et des hyperliens en direct. Contacter david@algaeplanet.com. Algae Planet accepte les manuscrits non sollicités pour examen et n'assume aucune responsabilité quant à la validité des affirmations formulées dans l'éditorial soumis.

Agriculture marineAPAC
Annonce Algametrics

S'abonner

Site d'emploi de l'industrie des algues
5ème Algae World EU

Guide du débutant